20 juin 2016

Ça alors

Les réseaux sociaux coupés en Algérie pendant le bac

En Algérie, le gouvernement bloque l’accès à Facebook, Twitter et Instagram depuis samedi et jusqu’à jeudi. C’est la conséquence d’une fuite massive sur Internet de sujets du baccalauréat. Au début du mois, de nombreux candidats des filières scientifiques ont eu la bonne surprise de recevoir les sujets avant l’examen en consultant leurs comptes. Vu l’ampleur des fraudes, le gouvernement a décidé de faire repasser certaines matières en suspendant les réseaux sociaux jusqu’à la fin des épreuves. Les autorités ont lancé une enquête au sein de l’office national des examens. Soupçonnées d’avoir joué un rôle dans la fraude, plus de 50 personnes, dont des cadres de l’Éducation nationale, ont été arrêtées.