21 juin 2016

Ça alors

Système D à Austin, la ville privée d’Uber

Uber et son concurrent Lyft ont décidé en mai de quitter la ville américaine d’Austin (Texas) après le vote d’une loi imposant aux entreprises de véhicules de transport avec chauffeur de relever les empreintes digitales des conducteurs. Plusieurs habitants ont développé une solution alternative pour continuer à faire appel aux 10 000 chauffeurs de la ville. Des groupes Facebook se sont créés, dont l’un compte plus de 35 000 membres. Les clients postent une demande de course et les conducteurs libres répondent par un commentaire pour annoncer qu’ils sont disponibles. Les paiements se font via la plateforme en ligne PayPal ou en liquide. Il n’y a pas de commission et la fixation des prix est libre. Ce système D n’est pas sans risque : aucun intermédiaire ne vérifie les antécédents judiciaires des chauffeurs. Les administrateurs du groupe Facebook peuvent néanmoins en bannir les individus qui leur sont signalés comme dangereux.