22 juin 2016

Ça alors

Le Chili bannit les Kinder Surprise et les Happy Meal

À partir de lundi, une législation interdira la vente au Chili de jouets avec des aliments. La mesure, qui vise entre autres les Kinder Surprise et les Happy Meal de McDonald’s, a pour objectif de réduire l’obésité infantile dans un pays où 60 % des habitants et un tiers des enfants de moins de six ans sont en surpoids. Pour une raison similaire, le comté de Santa Clara, en Californie, avait interdit en 2010 aux restaurants de vendre des jouets avec les aliments trop gras, salés ou sucrés. Le fabricant italien du Kinder, Ferrero, a menacé de saisir la justice chilienne et la justice internationale, car la loi « affecte la réputation d’un de ses produits les plus populaires ». Les Kinder Surprise sont déjà prohibés aux États-Unis en vertu d’une loi de 1938 interdisant, pour des raisons de sécurité, de placer un produit non comestible dans un aliment destiné à être mangé.