29 juin 2016

C'est leur avis

Le Brexit favorisé par les réseaux sociaux

Paul Donovan, économiste de la banque UBS à Londres, estime sur le site du Financial Times que le vote en faveur du Brexit a été favorisé par le fonctionnement des réseaux sociaux qui polarisent l’information des utilisateurs et renforcent leurs convictions de départ.

« La polarisation de la politique est sans doute un résultat des médias modernes. Avec toujours plus de gens s’informant via les réseaux sociaux et Internet, il est de plus en plus probable qu’ils n’entendent qu’une seule partie du débat. C’est ce que les membres de leurs réseaux sociaux ont le plus de chances de communiquer. Cela devient un flux d’information qui se renforce lui-même et crée cette polarisation de la politique. […] La marge de la victoire d’un camp ou de l’autre peut être faible (comme lors du référendum britannique), mais les deux pôles divergent profondément. […] L’élection présidentielle américaine en est une autre illustration. » Paul Donovan