30 juin 2016

Ça alors

Hanoï veut bannir les motos et scooters de son centre-ville

Les autorités de la ville d’Hanoï ont annoncé lundi qu’elles voulaient bannir les deux-roues motorisés du centre-ville d’ici 2025. Connue pour son trafic chaotique, la capitale vietnamienne en compte 4,9 millions ainsi que 600 000 voitures pour une population d’un peu plus de 7 millions d’habitants. La municipalité, qui estime que deux millions de motos et scooters supplémentaires parcourront les rues d’Hanoï d’ici la fin de la décennie, prévoit en contrepartie de développer fortement les transports publics. Elle a ainsi annoncé un doublement des bus disponibles, actuellement au nombre de 1 000 et qui ne représentent qu’un dixième des déplacements. Un métro est en cours de construction, sa première ligne devant être inaugurée en 2018. Au moins trois autres lignes sont prévues.