• Sivens. Le tribunal administratif de Toulouse a annulé la déclaration d’utilité publique du barrage de Sivens dans le Tarn. Il a également condamné l’État à verser un total de 3 750 euros à plusieurs organisations d’opposants. Le projet de barrage avait été abandonné en décembre dernier après la mort en octobre 2014 d’un jeune botaniste, Rémi Fraisse, lors d’affrontements entre des militants écologistes et la police.

  • Haro sur les vieilles voitures. Les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997 sont depuis ce matin interdits de circulation dans Paris les jours de la semaine de 8h à 20h afin de lutter contre la pollution de l’air. Les premières sanctions ne seront pas prononcées avant octobre et les contrevenants s’exposeront à une amende de 35 euros, qui passera à 68 euros en 2017.

  • Sanctions contre la Russie. L’Union européenne a prolongé jusqu’en janvier 2017 ses sanctions économiques contre la Russie, qui frappent notamment ses entreprises des secteurs de la banque, du pétrole et de la défense. Les dirigeants européens estiment que les accords de Minsk, signés en février 2015 pour mettre fin au conflit en Ukraine, « ne sont pas pleinement mis en œuvre ».

  • Incident en mer de Chine. La marine taïwanaise a reconnu avoir tiré par erreur un missile supersonique anti-porte-avions en direction de la Chine ce matin. L’incident, qui a causé la mort du capitaine d’un chalutier taïwanais, intervient alors que les relations se sont tendues entre les deux pays depuis que Tsai Ing-wen a été élue présidente de l’État insulaire en janvier.