1er juillet 2016

C'est leur avis

Le Brexit signe l’échec du « fact-checking »

Plusieurs médias avaient dénoncé pendant la campagne des inexactitudes désormais admises par les tenants du Brexit. Cet épisode montre les limites du « fact-checking », la vérification des déclarations par les journalistes, qui ne fait que conforter chaque camp dans ses opinions, estime dans Libération le journaliste indépendant Vincent Glad.

« Pour les journalistes, la plus grande difficulté n’est pas d’avancer une vérité, mais d’arriver à imposer leur vérité comme la vérité. En ce sens, les victoires du Leave au référendum britannique et de Donald Trump aux primaires républicaines, deux campagnes marquées par un grand nombre de contre-vérités, toutes démontées dans la presse, révèlent leur terrible impuissance. […] Les faits peuvent être vrais, mais comme ils sont attendus, on leur accorde peu d’importance dans ce grand brouhaha. Le saviez-vous ? Libération, Le Monde et BuzzFeed contrediront les propos de Marine Le Pen en 2017. C’est bien la preuve qu’elle a raison. » Vincent Glad