1er juillet 2016

Ça alors

L’état de la couche d’ozone s’améliore

Le trou dans la couche d’ozone se résorbe plus vite que prévu, selon une étude anglo-américaine publiée hier dans la revue Science. Sa taille, qui fluctue au cours de l’année, s’est réduite en moyenne de 4 millions de kilomètres carrés entre 2000 et 2015, soit à peu près la superficie de l’Union européenne. Le trou pourrait disparaître vers 2050. La couche d’ozone, qui protège la Terre des rayons ultraviolets nocifs émis par le Soleil, est affectée par les émissions de chlorofluorocarbures (CFC) dus à l’activité humaine. Le protocole de Montréal, adopté en 1987 et ratifié par tous les pays depuis 2009, interdit l’utilisation de ces gaz chlorés dans les climatiseurs, les réfrigérateurs ou encore les aérosols. La réduction des CFC dans l’atmosphère a eu un impact majeur sur le rétablissement de la couche d’ozone, selon les scientifiques.