Discours décalé. C’est un témoignage et un propos très personnels qu’on a peu coutume d’entendre de la bouche d’un grand patron. Emmanuel Faber, directeur général de Danone, raconte sa relation avec son frère schizophrène à l’occasion d’une cérémonie de remises de diplômes à HEC. « Sans justice sociale, il n’y aura plus d’économie », plaide-t-il, tout en enjoignant aux étudiants de « vaincre trois maladies », le pouvoir, l’argent et la gloire.