4 juillet 2016

C’est leur avis

Combiner Rocard et Mitterrand pour faire un grand homme d’État

Réagissant à la mort de l’ancien Premier ministre Michel Rocard, samedi à l’âge de 85 ans, le chercheur et journaliste Frédéric Martel estime sur Slate.fr qu’il manque à la gauche une figure réunissant ses qualités et celles de François Mitterrand.

« La France serait mieux armée aujourd’hui si un grand homme d’État avait combiné les qualités des deux hommes et évité de réunir leurs défauts. Car pour paraphraser la fin de “L’Éducation sentimentale” de Flaubert, Mitterrand, homme de littérature et de fiction, a manqué “de ligne droite” quand Rocard, l’homme de la non-fiction par excellence, a “péché par excès de rectitude, sans tenir compte de mille choses secondaires, plus fortes que tout”. Le premier a eu “trop de sentiment” et le second “trop de logique”. Toutes choses qui ont peut-être empêché la gauche – et la France –, faute de faire la synthèse entre ces deux familles, d’avoir hier, comme aujourd’hui, une figure unique et un véritable grand homme de gauche. » Frédéric Martel