6 juillet 2016

Ça alors

Le Brexit inquiète les investisseurs immobiliers

Alors que seule la livre semblait subir le choc du Brexit, les premiers signes d’inquiétude ont commencé à se manifester sur le marché de l’immobilier. Hier et aujourd’hui, cinq grands fonds de placement spécialisés dans l’immobilier de bureau, dont celui de l’assureur Aviva, ont gelé les transactions de leurs clients investisseurs. Les fonds estiment ne pas avoir assez de liquidités pour racheter les parts de tous ceux qui souhaitent vendre. La dernière fois qu’un gel d’actifs a été observé au Royaume-Uni, c’était en 2007 à l’orée de la crise financière. Cette fois-ci, de nombreux investisseurs réclament leur argent car ils craignent que la sortie de l’UE entraîne une récession et donc la baisse de la demande de bureaux.