8 juillet 2016

Tout s'explique

La succession de David Cameron

Comment le processus de sélection a-t-il été réalisé ?

Le parti conservateur britannique a sélectionné hier les deux candidates à la succession de David Cameron. Celui-ci avait annoncé son intention de démissionner après la victoire du Brexit au référendum du 23 juin. Theresa May, actuelle ministre de l’Intérieur, et Andrea Leadsom, en charge de l’Énergie dans le gouvernement, sont en course pour prendre la tête du parti et le poste de Premier ministre. Les députés conservateurs ont sélectionné les deux femmes parmi cinq prétendants au terme d’une série de scrutins éliminatoires lors desquels le dernier candidat était éliminé. Theresa May et Andrea Leadsom seront départagées par un vote postal des 150 000 adhérents du parti qui sera clos le 8 septembre et dont le résultat sera annoncé le lendemain.

Qui est Theresa May, la favorite ?

Ministre de l’Intérieur depuis l’arrivée au pouvoir de David Cameron en 2010, elle a défendu, sans grande conviction, le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne. En tant que ministre, Theresa May, 59 ans, s’est montrée réservée sur la construction européenne. Elle a ainsi déploré l’obligation de se conformer à la Convention européenne des droits de l’homme. Elle défend un contrôle strict de l’immigration européenne. Sur le plan intérieur, elle a fait voter en 2015 une loi autorisant la confiscation du passeport de citoyens soupçonnés de terrorisme et l’interdiction de leur retour sur le territoire. Elle s’est engagée à respecter le référendum, mais a averti qu’elle ne ferait pas sortir le Royaume-Uni de l’UE dans la précipitation.

Et Andrea Leadsom, l’outsider ?

Elle est soutenue par Boris Johnson, mais a seulement reçu l’approbation d’une minorité de députés. À la différence de son adversaire, Andrea Leadsom, 53 ans, est une partisane du Brexit depuis la première heure. Opposée aux subventions pour les éoliennes et favorable à la recherche de gaz de schiste au Royaume-Uni, elle est conservatrice sur les mœurs, s’étant opposée par exemple au mariage gay. Elle a fait carrière dans la finance et n’a que six ans d’expérience en politique.