18 juillet 2016

On fait le point

Enquête sur l’attentat de Nice

Le procureur de Paris François Molins, s’appuyant sur les premiers interrogatoires réalisés auprès des proches de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, a expliqué cet après-midi que l’auteur de l’attentat de Nice n’était pas un musulman pratiquant. Les enquêteurs n’ont pas trouvé de liens directs avec le groupe État islamique, mais des documents prélevés sur son ordinateur montrent une fascination pour l’organisation terroriste. François Molins a souligné que plusieurs indices prouvaient la préméditation de son acte : réservation du véhicule 10 jours avant l’attaque, repérage des lieux, etc.