• Militaires tués en Libye. Le ministère de la Défense a annoncé que trois militaires français avaient été tués en « service commandé » en Libye, l’hélicoptère dans lequel ils se trouvaient ayant été abattu. Les autorités françaises ont reconnu pour la première fois la présence de soldats dans ce pays.

  • Événements annulés. La préfecture de police de Paris a décidé d’annuler plusieurs événements prévus dans la capitale cet été en raison de l’absence de « garanties satisfaisantes de sécurité ». Sont ainsi déprogrammés l’opération visant à réserver les Champs-Elysées aux piétons prévue le 7 août, les projections de cinéma en plein air et le tournoi de basket Quai 54.

  • Affaire de viol à la PJ. La juge d’instruction chargée de l’enquête sur le possible viol d’une touriste canadienne au siège de la police judiciaire à Paris en 2014 a prononcé un non-lieu à l’égard des deux policiers poursuivis. Le parquet de Paris, qui avait requis le renvoi des fonctionnaires devant une cour d’assises, a décidé de faire appel.

  • Trump investi. Réunis en convention à Cleveland, dans l’Ohio, les délégués du Parti républicain ont investi la nuit dernière le magnat de l’immobilier Donald Trump pour l’élection présidentielle américaine de novembre. C’est le fils aîné du milliardaire, Donald Jr, qui a annoncé que son père avait franchi la barre des 1 237 délégués nécessaires pour être officiellement désigné.

  • Le Royaume-Uni ne présidera pas l’UE. Le Royaume-Uni a fait savoir qu’il renonçait à assurer la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne comme il aurait dû le faire du 1er juillet au 31 décembre 2017. Il sera remplacé par l’Estonie, qui devait tenir ce rôle début 2018.