21 juillet 2016

Ça alors

Hong Kong défie Pékin avec des livres censurés

La Foire du livre de Hong Kong qui s’est ouverte hier donne à cette région administrative chinoise bénéficiant d’un statut spécial l’occasion de montrer qu’elle garde une certaine indépendance vis-à-vis du régime de Pékin. Le salon, qui attend plus d’un million de visiteurs, propose chaque année des livres interdits à la vente en Chine. Depuis la précédente édition, cinq employés d’une maison d’édition hongkongaise publiant des ouvrages sur des scandales intimes concernant les dirigeants chinois ont disparu. Ils ont réapparu plusieurs mois plus tard à la télévision chinoise pour confesser avoir tenté d’importer en Chine des livres interdits. L’un d’eux a même été enlevé à Hong Kong, conduisant le chef du gouvernement hongkongais à rappeler que les libertés d’expression et de publication y étaient « protégées par la loi ».