28 juillet 2016

On fait le point

Erdogan poursuit sa purge en Turquie

Deux généraux parmi les plus étoilés de l’armée de terre ont démissionné ce matin, sans donner la raison de leur départ. Selon la chaîne qatarie Al Jazeera, ils ont voulu protester contre la purge menée dans l’armée à la suite du coup d’État avorté le 15 juillet. Hier, 149 généraux et amiraux ont été limogés pour complicité, soit 40 % des officiers portant ces grades dans l’armée turque, selon un décompte de l’agence Reuters. De plus, 1 099 officiers ont été exclus pour cause « d’indignité ».