28 juillet 2016

C'est leur avis

Le risque de créer un Tea Party de gauche aux États-Unis

De nombreux partisans de Bernie Sanders considèrent que la direction du Parti démocrate s’est employée à faire échouer sa candidature. Andrew Prokop, journaliste politique pour le site américain Vox, redoute que ces électeurs déçus fassent perdre Hillary Clinton en formant un Tea Party de gauche, du nom de ce mouvement ultraconservateur qui a fortement désorganisé le Parti républicain.

« Le Tea Party a été en partie engendré par une profonde et grandissante frustration liée à la façon dont les choses sont en train de se passer dans ce pays, et au sentiment que la direction du parti n’est pas à la hauteur pour y faire face. Voilà comment les soutiens de Sanders se sentent en ce moment. […] Le vrai risque pour le Parti démocrate serait que des militants de Bernie Sanders et d’autres membres de la base du parti remettent en cause le système dans son ensemble, en se mettant à croire fermement que les élites du parti sont le problème et qu’elles doivent être évincées. » Andrew Prokop