3 août 2016

Ça alors

Vancouver taxe les achats immobiliers des étrangers

Les étrangers qui souhaitent acheter un bien immobilier dans la région de Vancouver au Canada doivent s’acquitter depuis hier d’une taxe de 15 %, sauf s’ils ont le statut de résident permanent. La mesure a été décidée pour lutter contre la hausse des prix dans une ville classée chaque année parmi les trois plus agréables au monde par le magazine britannique The Economist. Le prix des maisons individuelles a augmenté de 30 % en un an dans l’agglomération et celui des appartements de 20 %. Le ministre des Finances de la province de Colombie-britannique a révélé la semaine dernière une étude selon laquelle 10 % des transactions immobilières réalisées au cours des cinq semaines précédentes l’avaient été par des étrangers, en grande majorité des Chinois. Singapour et Hong Kong ont mis en place des taxes similaires.