• Attentat au Pakistan. Un attentat-suicide, revendiqué par un groupe de talibans pakistanais ayant fait allégeance à l’organisation État islamique, a fait au moins 70 morts devant un hôpital de Quetta au Pakistan. La bombe a explosé alors qu’environ 200 personnes s’étaient rassemblées devant les urgences pour rendre hommage à un avocat, président du barreau régional, tué par balles ce matin.

  • Akihito souhaite abdiquer. L’empereur du Japon, Akihito, âgé de 82 ans, a déclaré dans une allocution à la télévision qu’il s’inquiétait en raison de son âge et de sa santé de la « difficulté » à remplir ses « fonctions en tant que symbole de l’État ». La législation japonaise ne prévoyant pas que l’empereur puisse abdiquer, le Premier ministre Shinzo Abe a fait savoir qu’il allait « réfléchir profondément » à une modification de la loi.

  • Prisons surpeuplées. Manuel Valls a promis que le gouvernement présenterait à l’automne un plan « spécifique, concret, précis » pour lutter contre la surpopulation dans les prisons françaises, au cours d’une visite de la maison d’arrêt de Nîmes avec le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas. Le nombre de détenus a battu le 1er juillet un nouveau record en France avec 69 375 personnes incarcérées pour 58 311 places.

  • Primaire contestée. Après Nathalie Kosciusko-Morizet hier, Nadine Morano a dénoncé des conditions inégales entre les candidats à la primaire de la droite et du centre, car « nous ne disposons pas du fichier des adhérents à jour de cotisations ». Pour y participer, les membres du parti Les Républicains doivent réunir avant le 9 septembre les parrainages de 250 élus de 30 départements différents (dont 20 parlementaires) et de 2 500 adhérents d’au moins 15 fédérations.