8 août 2016

C'est leur avis

Débattons avant d’annuler des événements publics

Rédacteur en chef adjoint de l’Est républicain, Alain Dusart juge que l’annulation d’événements tels que la braderie de Lille en raison du risque d’attentat doit faire l’objet d’un débat national.

« Le jour où François Hollande s’efforce de vendre à Rio la candidature olympique de Paris, Martine Aubry a annulé la mythique braderie de Lille. […] Notre pays, première destination touristique au monde, envoie le pire des signaux à l’étranger. Traduit autrement : ne venez pas en France, nous ne pouvons pas assurer votre sécurité. À ce rythme, il faudra fermer à Clignancourt le marché aux puces les week-ends et rayer du calendrier toutes les fêtes et tous les rassemblements populaires, le marathon du Lion ou le défilé de la Saint-Nicolas… L’application massive de ce principe de précaution antiterroriste mérite un débat national et ne doit sans doute pas procéder d’une aléatoire logique d’ouverture de parapluie. » Alain Dusart