8 août 2016

Ça alors

Amazon développe sa propre flotte aérienne

Amazon a organisé vendredi le premier vol public de son avion Amazon One, un Boeing 767 qui doit permettre au géant du commerce en ligne d’accélérer ses livraisons. L’entreprise compte s’appuyer une flotte de quarante appareils d’ici deux ans. Elle souhaite ainsi réduire sa dépendance aux transporteurs classiques alors que près d’un foyer américain sur deux est désormais abonné à son service Amazon Prime garantissant des livraisons gratuites en 48 heures. Les avions d’Amazon seront dans un premier temps cantonnés aux États-Unis. Cherchant à maîtriser toute la chaîne de distribution, Amazon possède également une flotte maritime reliant les usines chinoises et ses entrepôts américains et a signé fin juillet un accord pour tester la livraison par drone au Royaume-Uni.