10 août 2016

Ça alors

2 000 documents alertent sur le sort des enfants migrants refusés par l’Australie

L’édition australienne du quotidien britannique The Guardian a publié aujourd’hui plus de 2 000 documents relatifs à des incidents survenus dans le centre de détention de Nauru, une île du Pacifique où l’Australie envoie les migrants qui tentent de rejoindre ses côtes par bateau. Ces rapports internes ont été rédigés par des gardes et des travailleurs sociaux d’après leurs observations ou des témoignages. Ils décrivent des violences entre détenus ou de la part du personnel du centre, des automutilations et des abus sexuels. Plus de la moitié des cas concernent des mineurs alors que ceux-ci composent 18 % des quelque 400 migrants incarcérés sur l’île. L’entreprise privée qui administre le centre de détention doit établir un rapport pour chaque incident, mais c’est la première fois qu’ils sont rendus publics.