11 août 2016

On fait le point

Nicolas Sarkozy veut remettre en cause le droit du sol

Nicolas Sarkozy, président du parti Les Républicains, plaide dans une interview à Valeurs actuelles pour une « modification assez substantielle » du droit du sol. « Il faudra créer une présomption de nationalité, permettant de ne pas attribuer la nationalité à quelqu’un qui aurait un casier judiciaire à sa majorité, ou dont on pourrait prouver que ses parents étaient en situation irrégulière au moment de la naissance », explique l’ancien chef de l’État.