• Répit pour les commerces de la « jungle » de Calais. Le tribunal administratif de Lille a rejeté la demande de la préfecture du Pas-de-Calais qui souhaitait fermer les commerces illégaux de la « jungle » de Calais. Le juge a estimé que « ces épiceries, cafés, restaurants remplissent d’autres fonctions » que l’alimentation des migrants et « constituent des lieux de rencontre apaisés » avec les bénévoles qui leur viennent en aide.

  • Tensions entre la Russie et l’Ukraine. Le ministère russe de la Défense a annoncé le déploiement en Crimée de missiles sol-air deux jours après les déclarations de Vladimir Poutine accusant l’Ukraine d’avoir fomenté des attentats sur ce territoire annexé par la Russie en mars 2014. Le président ukrainien Petro Porochenko a demandé hier à ses troupes situées près de la frontière avec la Crimée de se « mettre en état d’alerte ».

  • Explosions en Thaïlande. Onze bombes ont explosé hier et aujourd’hui dans cinq provinces du sud de la Thaïlande, dont quatre dans la station balnéaire de Phuket, faisant au moins quatre morts et une trentaine de blessés. Les attaques n’ont pas été revendiquées, mais le chef de la junte au pouvoir, le général Prayut Chan-o-cha, a dénoncé une volonté de « semer le chaos » alors que la Thaïlande compte sur le tourisme pour relancer son économie.

  • Rio 2016. Jérémy Azou et Pierre Houin sont devenus champions olympiques du deux de couple en aviron cet après-midi à Rio et ont apporté à la France sa troisième médaille d’or depuis le début de la compétition. En athlétisme, l’Éthiopienne Almaz Ayana a remporté le 10 000 mètres en 29 minutes et 17 secondes, améliorant ainsi le record du monde de 14 secondes.

  • Dopage aux JO. Trois cas de dopage lors des Jeux olympiques de Rio ont été annoncés aujourd’hui. Les sportifs concernés sont la nageuse chinoise Chen Xinyi, quatrième du 100 mètres papillon, l’athlète bulgare Silvia Danekova et l’haltérophile polonais Adrian Zielinski, médaillé d’or aux JO de Londres en 2012.