12 août 2016

Ça alors

Les départements japonais affectés par des séismes misent sur « Pokémon Go »

Les gouverneurs de quatre départements japonais sévèrement touchés par des tremblements de terre ces dernières années ont annoncé mercredi lors d’une conférence de presse qu’ils allaient s’appuyer sur le jeu « Pokémon Go » pour faire revenir les touristes. Les départements d’Iwate, Miyagi et Fukushima ont été victimes du séisme et du tsunami du 11 mars 2011 et celui de Kumamoto, dans l’ouest du Japon, a connu un important tremblement de terre en avril dernier. Ils sont tous les quatre entrés en contact avec Niantic, la société éditant le jeu consistant à arpenter les lieux publics pour attraper des créatures virtuelles à l’aide d’un smartphone. Le partenariat qu’ils ont signé leur permettra d’augmenter le nombre d’endroits où les joueurs peuvent collecter des objets, faire combattre leurs Pokémon et dénicher des créatures rares.