22 août 2016

C'est leur avis

Le burkini n’est pas lié à l’extrémisme islamiste

Une vingtaine de stations balnéaires françaises ont décidé d’interdire le burkini, un maillot de bain couvrant le corps et les cheveux. Interrogé par le site Francetv Info, le spécialiste de l’islam Olivier Roy considère qu’en faire le symbole de l’extrémisme islamiste est un contresens.

« Ces amalgames sont absurdes. Le groupe État islamique ou les talibans n’autoriseraient jamais le burkini. Au contraire, cette tenue est l’exemple même de la gentrification de la pratique religieuse musulmane dans l’espace occidental. Ce maillot de bain couvrant est symboliquement lié à l’ascension sociale de certaines musulmanes. Le porter représente une tentative pour des femmes, plutôt jeunes, de poser un signe religieux sur une pratique moderne, c’est-à-dire la baignade en famille. […] En France, on estime que le burkini est un retour en arrière. Alors que ces femmes sont dans l’invention d’un compromis entre leur modernité et leur foi. » Olivier Roy