24 août 2016

C'est leur avis

Les arrêtés anti-burkini font le jeu de Daech

La publication hier de plusieurs photos montrant des policiers municipaux niçois forçant une femme voilée à retirer un vêtement à manches longues sur une plage a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux et dans les médias étrangers. Interrogé par Franceinfo, le journaliste David Thomson, spécialiste du djihadisme, affirme que ces images vont alimenter la propagande djihadiste.

« Les sympathisants djihadistes semblent eux-mêmes surpris que la police municipale de Nice fasse leur travail de propagande à leur place. Pour eux, c’est du pain bénit. […] Il serait très étonnant que ces quatre photos ne soient pas abondamment reprises dans les vidéos de propagande djihadistes officielles, car elles représentent l’incarnation même de leur rhétorique anti-France. Celle d’un pays ennemi de l’islam, présenté comme une terre de mécréance par excellence, où l’on humilie les musulmans sous le regard passif d’un public immobile. » David Thomson