31 août 2016

Ça alors

Le Zimbabwe décorne ses rhinocéros pour les protéger

L’association environnementale Aware Trust Zimbabwe a révélé hier qu’un programme était en cours pour retirer les cornes de tous les rhinocéros des parcs nationaux zimbabwéens. L’opération vise à empêcher les braconniers de tuer ces animaux pour vendre leur appendice en Asie. Elle concerne une centaine de mammifères. Les parcs privés du pays, qui abritent 600 rhinocéros, sont invités à suivre l’exemple. En 2015, 50 rhinocéros ont été tués par des braconniers au Zimbabwe, contre 20 l’année précédente, bien que ce crime soit puni de neuf ans de prison et que le commerce international des cornes soit interdit depuis 1977. Lorsqu’elles sont coupées correctement, ces excroissances, qui servent à l’animal pour se défendre, mais ne sont pas vitales, repoussent. L’opération, qui coûte environ 1 000 dollars par bête, doit être renouvelée tous les 12 à 24 mois.