1er septembre 2016

C'est leur avis

L’hypocrisie des États-Unis face à l’évasion fiscale

Le secrétaire américain au Trésor a dénoncé hier la décision de la Commission européenne ordonnant à Apple de rembourser 13 milliards d’euros d’impôts impayés à l’Irlande. Pour Dorothée Traverse, avocate fiscaliste interrogée par L’Expansion, cette attitude tranche avec l’intransigeance employée par les États-Unis sur leur propre sol.

« Les Américains sont les champions du monde des contrôles fiscaux sur leur propre territoire, mais si une entreprise a versé sa quote-part en ce qui les concerne, c’est tant mieux pour elle si elle se débrouille pour ne pas être imposable à l’étranger. Tous les groupes américains payent très peu d’impôts en Europe, mais il y a une levée de boucliers si l’Europe se défend. Cela explique aussi qu’il soit si difficile de négocier avec eux un accord de libre-échange comme le Tafta. » Dorothée Traverse