1er septembre 2016

Ça alors

L’Italie lance une campagne controversée pour la fertilité

Le ministère italien de la Santé a lancé hier une campagne de communication en faveur du « Fertility Day » (en anglais dans le texte) prévu le 22 septembre pour inciter la population à faire des enfants. L’Italie a l’un des taux de fécondité les plus bas du monde (1,37 enfant par femme). Des tables rondes auront lieu à Rome, Padoue, Bologne et Catane, consacrées en particulier à l’amélioration de la fertilité. La campagne de promotion, qui conseille aux Italiens de faire vite des enfants, car « c’est le meilleur moyen d’être créatif » et parce que les femmes ne sont pas fertiles à vie, a été très mal accueillie. Le journaliste et écrivain italien Roberto Saviano a dénoncé sur Twitter « une insulte à tous : ceux qui ne peuvent pas concevoir et ceux qui voudraient, mais n’ont pas de travail ». Le chômage des jeunes (42 %) freine les naissances.