5 septembre 2016

On fait le point

Le parquet demande le renvoi en correctionnelle pour Sarkozy

Le parquet financier de Paris a requis le renvoi en correctionnelle de Nicolas Sarkozy pour son rôle dans l’affaire Bygmalion, ainsi que de 13 autres personnes mises en examen. Cette décision, intervenue mardi, a été révélée par Europe 1 ce matin. L’affaire Bygmalion, du nom de la société qui organisait les meetings du candidat en 2011-2012, porte sur un système de fausses factures dissimulant un dépassement de près du double des dépenses autorisées pour la campagne de la présidentielle. L’avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, a réagi en dénonçant « une nouvelle manœuvre politique grossière ».