7 septembre 2016

C'est leur avis

La constance admirable d’Angela Merkel

François Ernenwein, rédacteur en chef à La Croix, rend hommage à la constance de la chancelière allemande Angela Merkel dans sa politique d’accueil des réfugiés, malgré les conséquences électorales de ce choix.

« Angela Merkel a livré, lundi 5 septembre, à tous ceux qui attisent les peurs, une leçon de constance qui devrait faire réfléchir en Europe et ailleurs. Après la cuisante défaite de son parti lors des élections régionales dans son fief de Mecklembourg-Poméranie occidentale, la chancelière s’est engagée à “regagner la confiance” des ­Allemands. Mais elle a pris soin d’expliquer que sa décision d’accueillir en masse les migrants en 2015 était “la bonne”. Cette détermination est vue par ses adversaires comme un aveuglement. Mais ces convictions – face au score spectaculaire de l’AfD – forcent l’admiration. » François Ernenwein