9 septembre 2016

Ça alors

Un mur anti-migrants à Calais

Le gouvernement britannique a annoncé la construction à Calais d’un mur destiné à barrer la route aux migrants cherchant à se rendre en Angleterre en montant dans des camions. Ce chantier, financé par le Royaume-Uni pour un coût prévu de trois millions d’euros, s’inscrit dans un accord de coopération bilatérale signé avec la France en août 2015 pour faire face à l’afflux des migrants. Le secrétaire d’État britannique à l’Immigration a précisé mardi que les travaux préparatoires avaient commencé fin août et que le chantier serait achevé avant la fin de l’année. Le mur, construit par les services français de la Direction interdépartementale des routes, sera long d’un kilomètre et haut de quatre mètres.