Nouvelle génération à Hong Kong. Cinq députés indépendantistes prônant la rupture avec Pékin ont été élus au Parlement de Hong Kong lors des élections législatives de dimanche. « Ces jeunes n’ont pas peur de ruer dans les brancards, ils sont iconoclastes, analyse dans Libération Jean-Pierre Cabestan, professeur de sciences politiques à l’Université baptiste de Hong Kong. La rupture et la polarisation révélées lors du mouvement des parapluies se sont concrétisées politiquement. »