10 septembre 2016

Ça veut dire quoi

Le médiateur européen

La médiatrice de l’Union européenne, l’Irlandaise Emily O’Reilly, a demandé mardi au président de la Commission Jean-Claude Juncker de « clarifier » la situation de son prédécesseur, José Manuel Barroso, dont l’arrivée chez Goldman Sachs a suscité de nombreuses critiques. Élu par le Parlement européen, le médiateur européen existe depuis 1995. Basé à Strasbourg et disposant d’une équipe de 80 personnes, il peut être saisi par les citoyens européens, les entreprises ou les associations, pour dénoncer des cas de « mauvaise administration » des institutions européennes. Il adresse des recommandations aux institutions mises en cause et peut saisir le Parlement européen. En 2015, il a traité 2 007 plaintes et ouvert 261 enquêtes, dont 145 sur la Commission. Depuis le début de l’année, la médiatrice s’est prononcée sur le lobby du tabac, l’homologation des pesticides, les conseillers spéciaux de la Commission, pour demander plus de transparence ou des procédures améliorées.