12 septembre 2016

Ça alors

Une ONG forme des conductrices au Ghana

Une ONG ghanéenne, Newig, a lancé fin août un programme de formation à la conduite à destination des femmes, en partenariat avec l’armée. Le but est d’en faire des conductrices professionnelles, des métiers culturellement réservés aux hommes. 15 femmes bénéficient de la première étape du programme, qui s’étale sur quatre mois et comprend également une formation à l’entrepreneuriat et des cours d’autodéfense. L’ONG considère qu’aider les femmes à conduire des taxis, des véhicules de transports commerciaux ou même militaires leur offrira de meilleurs revenus que les métiers traditionnels dans lesquels elles sont généralement cantonnées. La fondatrice de Newig estime que ces formations présentent également des avantages pour la sécurité routière en général, car les femmes ont statistiquement moins d’accidents que les hommes.