13 septembre 2016

C’est leur avis

Le prochain président doit réformer la fiscalité locale

Rédacteur en chef aux Échos, Étienne Lefebvre invite les candidats à l’élection présidentielle à s’engager dans une réforme de la fiscalité locale, car celle-ci n’a selon lui pas suivi l’évolution des prix de l’immobilier et taxe plus lourdement les habitants des périphéries que ceux des centres-villes.

« C’est une réforme fiscale jugée indispensable depuis des années, mais qui ne figure pas sur les programmes électoraux des candidats à l’élection présidentielle. Des programmes pourtant riches en promesses en tout genre sur les baisses d’impôts. La révision de la fiscalité locale, qui s’appuie toujours sur des bases fixées en 1970, est un serpent de mer de la politique économique française depuis 25 ans. […] La solution résiderait dans un étalement de la réforme sur une longue période, et dans des mesures d’accompagnement, certes coûteuses pour l’État, afin de limiter les pertes. Avis aux candidats à l’Élysée. » Étienne Lefebvre