13 septembre 2016

Ça alors

L’Inde compte sur les ashrams pour développer l’énergie solaire

Le ministère indien des Énergies renouvelables a fait savoir hier qu’il comptait s’appuyer sur les ashrams, des lieux de retraite spirituelle hindous, pour développer l’énergie solaire. Le gouvernement a dressé une liste d’une centaine de gourous qu’il va tenter de convaincre d’équiper leur établissement de panneaux photovoltaïques. Ses arguments : une réduction de la facture d’électricité et la possibilité de revendre le surplus de production. Le ministère mise sur leur pouvoir d’entraînement pour qu’ils incitent ensuite les visiteurs nationaux et étrangers à s’équiper à leur tour. En mai, une secte de l’État du Pendjab a inauguré un bâtiment pour ses fidèles couvert de panneaux photovoltaïques sur près de 17 hectares. L’Inde s’est fixé pour objectif d’atteindre une capacité d’énergie solaire de 175 gigawatts d’ici à 2022. La capacité mondiale était de 227 gigawatts fin 2015.