15 septembre 2016

Ça alors

La Californie met fin à l’élevage en captivité des orques

La Californie va devenir le premier État américain à interdire l’élevage en captivité d’orques, ainsi que l’utilisation de ces animaux lors de spectacles de divertissement. Signée mardi par le gouverneur californien, la loi entrera en vigueur l’année prochaine. Les propriétaires d’orques déjà en captivité n’auront pas l’obligation de les relâcher dans la nature, mais seront dans l’impossibilité de les utiliser dans des spectacles. En mars, SeaWorld, le groupe de parcs d’attractions aquatiques, a mis fin à son programme d’élevage d’orques. Les 11 individus du parc de San Diego pourront tout de même participer à des présentations éducatives. L’entreprise est la cible des défenseurs des animaux depuis la diffusion en 2013 du documentaire « Blackfish », une enquête sur la mort d’une dresseuse tuée par une orque en 2010. Elle montre que les conditions de captivité de ces animaux les rendent agressifs.