16 septembre 2016

Ça alors

Bientôt un étiquetage pour connaître l’origine des plats cuisinés

Il était déjà prévu que les plats cuisinés vendus en France bénéficient d’un nouvel étiquetage à partir du 1er janvier, afin de vérifier l’origine des ingrédients. La Commission européenne a validé cette expérimentation inédite en mars. Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé hier les seuils à partir desquels les produits transformés ne pourront plus être estampillés « Produit d’origine française » : à partir de 8 % de viande étrangère et 50 % de lait de provenance étrangère. L’étiquetage de l’origine des produits est réclamé depuis de nombreuses années par les agriculteurs français. Ils dénoncent la politique des industriels qui utilisent des matières premières étrangères au détriment des productions locales. Selon eux, une telle démarche encouragera le consommateur à acheter des produits 100 % français. L’expérimentation durera jusqu’au 31 décembre 2018.