19 septembre 2016

Ça alors

Le plan com’ de YouTube pour Juncker dérape

Une blogueuse vidéo a accusé hier YouTube de l’avoir menacée pour qu’elle modifie ses questions au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Laetitia Nadji faisait partie de trois Youtubeurs choisis par la plateforme américaine pour s’entretenir en direct avec le Luxembourgeois jeudi dernier. Ses questions portaient notamment sur la politique fiscale du Luxembourg ou le pouvoir des lobbys. Un proche a filmé une vidéo, qu’elle a ensuite diffusée, montrant un employé de YouTube lui conseiller de les changer pour ne pas se « mettre à dos la Commission européenne et YouTube ». Interrogée par Rue89, l’entreprise affirme que son salarié a encouragé la jeune femme à « privilégier le respect à la confrontation ». Laetitia Nadji a pu poser les questions qu’elle souhaitait, mais affirme avoir refusé, par peur d’être manipulée, un contrat de 25 000 euros que lui a proposé YouTube le lendemain.