19 septembre 2016

Ça peut servir

Si vous avez peur de l’avion, imaginez le pire

Une des fâcheuses tendances des phobiques de l’avion est de s’imaginer le pire. Un violent piqué vers le sol, un problème au décollage ou à l’atterrissage, une avarie alors que l’avion survole l’océan, etc. Le docteur Jason Guy Richards, spécialiste des troubles de l’anxiété, conseille sur Quartz d’écrire un récit à la première personne en vous représentant les situations les plus stressantes. Il ne faut surtout pas lésiner sur les détails. L’idée est de lire et relire ce texte, si possible dans les conditions les plus réalistes possible (dans un habitacle de voiture, par exemple, afin de reproduire la claustrophobie d’une cabine d’avion). Selon le médecin, répéter cette scène extrême contribuera à vous désensibiliser et à rendre le fait de voler plus anodin.