21 septembre 2016

C’est leur avis

Une gifle pour les Occidentaux en Syrie

Au moins 12 personnes sont mortes dans la nuit de lundi à mardi dans le bombardement, dont l’origine n’est pas connue, d’un convoi humanitaire en Syrie. Le journaliste du Temps Luis Lema estime que ce drame est un camouflet pour les Occidentaux.

« Lorsque, au terme d’une semaine de trêve de pacotille, les bombes pleuvent sur les camions qui transportent nourriture et médicaments (la seule nourriture disponible, les seuls médicaments…), ce n’est pas seulement une affaire de droit, de morale et de décence. C’est aussi, pour les Occidentaux, l’obligation de se confronter à leurs propres responsabilités. La destruction délibérée d’un convoi humanitaire, lundi, n’est pas une duperie. C’est un affront, une immense gifle infligée au secrétaire d’État américain et à, travers lui, à tous ceux qu’il dit représenter. » Luis Lema