27 septembre 2016

Ça peut servir

Tenir un journal pour éloigner ses soucis

Professeur de psychologie à l’université du Texas, James Pennebaker a connu au début des années 1970 une grave période d’abattement alors que son couple était en passe de se défaire. Il s’en est sorti en s’épanchant par écrit, puis il a tenté de comprendre si cette méthode pouvait s’appliquer à d’autres et en a fait l’objet de plusieurs décennies de recherches. Face aux écueils professionnels ou intimes, il conseille de consacrer 20 minutes quotidiennes, pendant plusieurs jours, à tenir un journal ou même à s’enregistrer, et à confier ses doutes, ses peurs, ses regrets. Le processus permet de prendre de la distance vis-à-vis de ses problèmes et de reprendre plus facilement pied.