3 octobre 2016

Ça alors

L’Inde tente de récupérer les impôts non déclarés

Le ministre indien des Finances a annoncé samedi que 65 000 personnes avaient régularisé leur situation fiscale depuis juin, pour un montant total de près de 10 milliards de dollars. Le gouvernement avait promis aux fraudeurs fiscaux qu’ils auraient à payer une surtaxe, mais qu’ils ne subiraient aucune autre sanction. Les autorités avaient mis en place ce dispositif pour une durée de quatre mois dans le but de lutter contre l’économie informelle, qui tient une place prépondérante dans le pays. Seuls 13 millions d’Indiens ont payé l’impôt sur le revenu en 2011 (soit 2,7 % de la population active). Le fisc indien a commencé à mener des contrôles dans tout le pays : les fraudeurs risquent désormais des amendes atteignant jusqu’à trois fois les sommes non déclarées et des peines de trois mois à sept ans de prison.