• Aide aux agriculteurs. Manuel Valls a annoncé que l’État allait se porter caution de 50 % des prêts souscrits par les agriculteurs en difficulté, leur donnant ainsi la possibilité d’obtenir de leur banque les mêmes taux que s’ils étaient en bonne santé financière. Le Premier ministre a précisé que 50 à 100 millions d’euros seraient dédiés à ce fonds de garantie.

  • Accord de Paris. Le Parlement européen a approuvé par 610 voix contre 38 la ratification de l’accord de Paris sur le climat né de la COP21, ce qui permettra à l’Union européenne d’en notifier l’ONU dans les prochains jours. Les Nations unies ont déjà enregistré la ratification de 62 pays représentant 52 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, mais il faut atteindre 55 % pour que l’accord entre en vigueur.

  • Avions russes en Europe de l’Ouest. Deux bombardiers russes ont été interceptés le 22 septembre au large de la Norvège puis escortés successivement par des avions britanniques, français, puis espagnols au fur et à mesure qu’ils redescendaient le long des côtes de l’Europe de l’Ouest sans toutefois pénétrer dans l’espace aérien des pays concernés. Révélée le 23 septembre sur le site de l’Armée de l’air, cette information était passée inaperçue.

  • Sauvetage en mer. Plus de 6 000 migrants ont été secourus hier en mer Méditerranée, au large des côtes libyennes, l’une des opérations les plus importantes depuis le début de l’année, ont fait savoir hier soir les garde-côtes italiens. Entassés dans 39 embarcations, ils ont été sauvés par des navires militaires européens et des bateaux d’ONG à qui ils avaient envoyé des signaux de détresse, mais une dizaine de personnes sont mortes par asphyxie ou noyade.

  • Nobel de physique. Le prix Nobel de physique a été attribué à trois chercheurs britanniques : David Thouless, Duncan Haldane et Michael Kosterlitz. « Leurs découvertes ont permis des avancées dans la compréhension théorique des mystères de la matière et créé de nouvelles perspectives pour le développement de matériaux innovants », explique la Fondation Nobel.