5 octobre 2016

C’est leur avis

Une classe politique sans vision industrielle

Le gouvernement a annoncé hier plusieurs commandes de TGV dans le but de sauver l’usine d’Alstom à Belfort. La journaliste de Libération Alexandra Schwartzbrod dénonce un manque de stratégie industrielle des derniers gouvernements.

« Il est bien loin, le temps de l’État stratège qui nourrissait en son sein des champions aptes à damer le pion aux plus grandes boîtes américaines ou asiatiques. L’Europe et la mondialisation sont passées par là, mais aussi un désintérêt total du politique pour la chose industrielle, sauf à l’approche d’une échéance électorale importante (le casque de chantier devient alors l’accessoire obligé de tout candidat qui se respecte). Au fil des années, l’État a ainsi perdu son rôle de stratège pour devenir simple pompier. Derniers exemples en date, le rafistolage plus ou moins réussi de la filière nucléaire – autrefois une des plus performantes de la planète, aujourd’hui en péril – et le sauvetage in extremis du site de Belfort. » Alexandra Schwartzbrod