7 octobre 2016

Ça alors

Le Pakistan sévit contre les « crimes d’honneur »

Le Parlement pakistanais a voté hier une loi mettant fin à l’impunité dont bénéficiaient fréquemment les auteurs de « crimes d’honneur », ces meurtres perpétrés généralement contre des femmes au nom du tort qu’elles causeraient à la réputation de leur famille. Jusqu’à présent, les auteurs de ces crimes, qui tuent un millier de femmes chaque année au Pakistan, pouvaient échapper aux poursuites en obtenant le pardon de la famille de la victime. Celle-ci y était souvent contrainte, le meurtrier étant généralement un parent de la défunte. La nouvelle législation impose une peine de prison à vie, avec une durée incompressible de 25 ans. Le gouvernement s’était engagé à lutter contre les « crimes d’honneur » après la diffusion d’un film ayant reçu en février l’Oscar du court-métrage documentaire et l’assassinat en juillet d’une star pakistanaise des réseaux sociaux.