• Haïti en manque d’aide humanitaire. L’ouragan Matthew a causé la mort de plus de 1 000 personnes en Haïti, selon un bilan de l’agence Reuters, et d’au moins 17 personnes aux États-Unis. En Haïti, des régions entières restent coupées du reste du pays et un million de personnes ont besoin en urgence d’aide humanitaire, selon le coordonnateur humanitaire des Nations Unies dans le pays.

  • Prix Nobel d’économie. Le prix de la Banque de Suède en sciences économiques, qui fait office de prix Nobel, a été remis au Britannique Oliver Hart et au Finlandais Bengt Holmström, pour leurs travaux sur la théorie des contrats. L’académie royale des sciences de Suède salue des recherches permettant de mieux comprendre « les contrats passés dans la vie de tous les jours » et « les potentiels écueils dans la conception du contrat ».

  • Soupçonné de terrorisme. La police allemande a arrêté dans la nuit un Syrien de 22 ans, après la découverte d’une importante quantité d’explosifs dans un appartement à Chemnitz, à 260 kilomètres au sud de Berlin. « Le mode opératoire et le comportement du suspect laissent penser pour le moment qu’on se trouve dans le contexte de l’État islamique », a déclaré le chef de la police de la région de Saxe.

  • Soutien aux policiers. Manuel Valls et Bernard Cazeneuve ont visité ce matin plusieurs commissariats de l’Essonne pour « apporter un message de soutien » aux policiers. Quatre agents ont été blessés samedi à Viry-Châtillon, dont deux grièvement, lors de l’attaque de leurs véhicules aux cocktails Molotov par une dizaine de personnes.

  • Hollande hésite à recevoir Poutine. Interrogé par l’émission « Quotidien » sur TMC (diffusée ce soir), François Hollande dit hésiter à recevoir le président russe Vladimir Poutine lors de sa visite prévue à Paris le 19 octobre. Il accuse les forces russes qui bombardent la ville syrienne d’Alep de « crimes de guerre » et estime que « ceux qui commettent ces crimes devront en payer la responsabilité, y compris devant la Cour pénale internationale ».