10 octobre 2016

Ça peut servir

Répondre avant d’avoir la réponse

Vous ne savez pas quoi faire de cet e-mail auquel vous devez répondre et qui traîne depuis une semaine dans votre boîte de réception ? La prochaine fois, mieux vaut prendre les devants et avertir dans les 24 heures votre interlocuteur que vous avez bien noté sa demande, mais que vous ne pourrez pas lui répondre tout de suite, recommande Sara McCord, du site américain sur l’emploi The Muse. Vous lui montrerez ainsi que son message mérite votre attention et vous vous donnerez le temps nécessaire pour peaufiner votre réponse, surtout si elle demande réflexion ou nécessite un travail préparatoire. Vous pouvez ainsi lui expliquer qu’un rapport important vous accapare ou que votre service est en sous-effectif. Non seulement votre interlocuteur ne se sentira pas ignoré, mais il vous souhaitera sans doute bonne chance.